Le Club Peugeot 404 - V3

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

La production

Envoyer Imprimer PDF

S'il n'est pas évident de trouver une 404 en bon état, identifier précisément l'année est encore moins facile. Le guide présenté ici n'est nullement un historique complet de la 404, mais un guide d’identification.

Pour l'instant, il se limite aux berlines, cabriolets et coupés, mais sera bientôt complété pour les autres modèles.;


1960  :  Les premiers modèles  

Dans la matinée du 9 mai 1960, la 404 est officiellement présentée au Pré-Catalan à Paris.

  • La ligne a été dessinée par Sergio Pinin Farina, qui avait commencé sa collaboration pour Peugeot avec la 403.
  • Moteur : 3 paliers, Essence 1618cm3, 72ch SAE .
  • Boite : C3 , 4 vitesses grille "inversée" (1ère en bas et marche arrière en haut, vers le volant) identique aux 203 et 403 (mais 4éme en prise directe).
  • Modèle unique Grand Tourisme (toit ouvrant, intérieur tissu), très facile à identifier, les grilles d'aérateurs sont carrés, les baguettes extérieures sont larges et les jantes couleur caisse.

NB : le club a parmi ses adhérents un modèle de couleur Tango d'origine !!! (Voir photo )

 

1961  :  Apparition du modèle Super luxe  

  • Apparition du modèle Super Luxe.
  • Carrosserie peinte en gris métallisé, entourage de phares chromés, enjoliveurs de roue à grand diamètre et à croisillons, garnitures intérieures cuir fauve, accoudoir-coffret entre les sièges avant.

 

1962  :  Evolution du tableau de bord  

  • Evolution au niveau de la planche de bord, les bouches d'aération carrées sont remplacées par des aérateurs circulaires, réglables et orientables.
  • Nouveaux tambours de freins à garnitures renforcées. Apparition d'une peinture anti-reflet pour la planche de bord.

Apparition du Cabriolet :

  • La ligne est entièrement redessinée, les coques sont fabriquées dans les ateliers Pinin Farina à Turin.
  • Seul les soubassements et les éléments mécaniques sont communs avec la Berline.
  • Le Cabriolet est livrable avec un moteur à injection.

 

1963Apparition de l'injection sur les berlines  

  • La Berline 404 Super Luxe devient disponible avec le moteur à injection Essence 85 ch (type XCKF)  présenté en 1961 et présent sur les Cabriolets depuis le printemps 1962.
  • La berline 404 Grand Tourisme adopte des entourages de vitres latérales peints et non plus chromés.
  • Le volant et le cerclo avertisseur changent, suspensions à grande flexibilité et barre anti roulis à l'AV.
  • Nouvelles garnitures de portières, que ce soit sur le modèle Grand Tourisme ou Super Luxe. Sur le modèle Super Luxe, le bandeau sous les vitres est désormais recouvert de cuir.
  • Apparition du coupé.

 

1964 :  Nouveau moteur xc5  et  xckf1 (injection)  

  • La Berline carburateur adopte un nouveau moteur 5 paliers (xc5), de même pour la version injection (xckf1) .
  • Lancement de la 404 diésel indenor xd 85, rapidement remplacée par le moteur XD88, plus puissant et dont la pompe est plus fiable (Bosch) .
  • Butoirs caoutchouc sur les pare-chocs .
  • Enjoliveurs de roues à six alvéoles sur les Super Luxe, les Coupés et Cabriolets .
  • Clignotants bicolores ovales sur les CC, dont le dessin sera adapté ultérieurement sur les berlines et dérivés.

 

1965 :  Apparition du freinage assisté  

  • Moteur injection type XCKF2, 96 chevaux. Puissance du moteur XC5 carbu portée à 76 ch.
  • Freins thermostables assistés par un dispositif mécanique à dépression fabriqué par Bendix appelé Hydrovac.
  • Ouverture des portes par palette (au lieu des gâches). Les Berlines Grand Tourisme adoptent des jantes ajourées munies d'enjoliveurs plus petits.
  • La Super Luxe et les CC héritent d'enjoliveurs à huit alvéoles au lieu de six. Nouvelles garnitures de sièges pour les Grand Tourisme, le drap piqué forme des côtes longitudinales rappelant celles des 404 Super Luxe.

 

1966 :  Boite automatique ZF  

  • La Berline Grand Tourisme est livrable avec le moteur injection XCKF2. Elle peut aussi recevoir une boîte automatique ZF (à 5 positions E VP N R P).
  • Nouveaux butoirs caoutchouc débordant sur tous les modèles.
  • Les garnitures de sièges de la Grand Tourisme évoluent légèrement.
  • Les clignotants sont maintenant bicolores : orange/blanc.
  • Modification des garnitures de portière bi-ton (noir en bas et en haut) sur tous les modèles.
  • Allume- cigare sur Super Luxe uniquement.
  • Compensateur de freinage sur modèles Essence.

 

1967 :  Restylage tableau de bord et face avant des CC  

  • moteur XC6, carburateur de 80 ch, barre anti-roulis AR.
  • Tableau de bord à 3 cadrans ronds, le volant n'évolue pas encore.
  • La roue de secours passe de l'intérieur du coffre vers le dessous de la voiture.
  • La jupe AR est reculée et modifiée (Berline seulement).
  • La contenance du réservoir d'essence passe de 50 a 55 litres (berline).
  • Catadioptres rectangulaires.
  • Bandeau de planche de bord en 2 parties.
  • Allume cigare sur tous les modèles, boîte à gants fermant à clé, éclairage automatique de la boîte à gants sur Super Luxe.
  • Face avant des CC est redessinée en incorporant des longues-portées dans la calandre, ainsi que les clignotants, la capote a maintenant une lunette arrière dite 'panoramique', le mécanisme des sièges est amélioré pour permettre une meilleure accessibilité.

 

1968  :  Boite de vitesse ba7 sur tous les modèles  

  • Une 404-8 confort vient agrandir la gamme, elle reprend la cylindrée de la 403. Il s'agit d'un modèle économique.
  • Ancien tableau de bord, pare-chocs sans butoirs. C'est le premier modèle de la gamme à bénéficier des freins à disques.
  • Feux de recul en série sur les Super Luxe.
  • Nouvelle boîte de vitesse avec grille européenne (ba7).
  • Nouveau pommeau du levier de changement de vitesse.
  • Nouveau volant  : moyeu rembourré et écusson rectangulaire.
  • Bandeau de planche de bord modifié : monobloc et plus enveloppant.
  • Dernière année des 404 injection.

 

1969  :  Le déclin  

  • Peugeot lance la 504.
  • Les 404 Super Luxe carburateur restent encore un an au catalogue.
  • Nouveaux panneaux de porte avec partie supérieure rembourrée et ouvertures des portes encastrées, partie inférieure de couleur "gris strié".
  • Freins à disques généralisés sur tous les modèles Essence.
  • Fin de la production des Cabriolets en Octobre 1969.

 

1970 - 1975  :  L'effacement progressif

  • Nouveau moteur XC7 à puissance abaissée (73 ch) mais rendement équivalent au XC6.
  • Partie inférieure striée des panneaux de porte supprimée, suppression des répétiteurs d'aile.
  • Les 404-8 confort disparaissent, il ne reste plus que la Grand Tourisme qui continue sa carrière en Essence et Diesel.
  • L'option boîte automatique (qui est à 6 positions maintenant : P R N 3 2 1) est livrable jusqu'à la fin 74.
  • La GT reçoit en 1970 des entourages de phares chromés et des feux de recul de série.
  • Ses pare-chocs sont plus fins, en adoptant une forme à nervure horizontale.
  • Nouveaux clignotants AV à partir de 71.
  • Essuie-glace 2 vitesses sur la berline à partir de 72, lunette AR dégivrante sur option.
  • Commande de frein à main à droite à partir du salon 73.
  • La même année, jauge de température d'eau remplacée par un voyant, écusson de calandre remplacé par un Lion en 74.
  • Feux de détresse sur tous les modèles à partir du salon 75.
  • Le frein à main passe à droite de la colonne de direction sur les ultimes versions.
  • Arrêt de la fabrication des Berlines en Mai 1975.

 

Mise à jour le Mardi, 17 Janvier 2012 23:10  



Isidore webservices

Réservé aux membres du club 404. (inscription indépendante du forum, rubrique Service pièces détachées)


snow by jsnowfall